fournisseur surgelé
Conseils pour l’achat de produits surgelés
mars 19, 2024

5 classiques de la pâtisserie mignon

Pâtisserie Saint Juste Chaleyssin

Pâtisserie Saint Juste Chaleyssin

La pâtisserie mignon, nom sous lequel on désigne de préférence les pâtisseries, est un art pâtissier ancien qui a probablement des origines médiévales et arabes. L’occupation de la Sicile a permis la diffusion des dattes, de la grenade et des crèmes qui appartenaient à la culture arabe de l’Italie de l’époque. Néanmoins, c’est la culture monastique chrétienne qui a permis la diffusion des recettes les utilisant, loin des territoires conquis. Bien sûr, il s’agissait de recettes très simples, pas encore structurées comme celles que nous connaissons aujourd’hui, mais c’était finalement le début d’un chemin pâtissier qui allait aller très loin, jusqu’à la France du XVIe siècle, qui a su élaborer au maximum les formes classiques.

Le chou à la crème

Le chou à la crème est peut-être le gâteau mignon le plus célèbre, avec des origines aussi floues que son étymologie. Le plus répandu et le plus connu est celui qui consiste en une coquille de pâte à choux fourrée de différents types de crèmes aromatisées. Sa recette est clairement française, probablement empruntée à celle de certains cuisiniers italiens de la suite de Catherine de Médicis. Vers le début du XIXe siècle, la recette a pris sa forme actuelle, avec une garniture au caramel ou un glaçage au chocolat.

Aujourd’hui, vous pouvez acheter vos choux à la crème chez Tendre Caprice — Gauthier Pâtisserie, une pâtisserie près de Saint-Juste-Chaleyssin. C’est l’endroit idéal pour savourer diverses spécialités traditionnelles comme :

  • Les bûches glacées ou pâtisseries ;
  • Les bugnes du Sud-Est ;
  • Les galettes et les brioches des Rois ;
  • Les tartes aux fruits de saison ;
  • Les chocolats de Noël.

Ces délices sont réalisées sur commande par le pâtissier qui a reçu son diplôme en 1980 et qui perpétue la tradition de ses ancêtres pâtissiers-glaciers-chocolatiers réputés. Bien entendu, chacun peut commander des créations artisanales à l’occasion d’évènements professionnels ou privés. On parle notamment des entremets en 3D ou personnalisés et des gourmandises pour un mariage, un baptême ou encore une communion. Sans oublier les desserts personnalisés pour Halloween, Saint-Valentin, héros des enfants, glaçage photo, etc. Pour avoir un aperçu de toutes ces gourmandises, faites un saut à la pâtisserie qui se trouve au 109, chemin des Claies Le Guillolet, 38790 Saint-Georges-d’Espéranche.

Le macaron

Le macaron est un autre grand classique de la confiserie française. Il s’agit d’une pâtisserie moelleuse dérivée de la meringue, mais réalisée à partir de farine d’amande, de sucre glace et de blancs d’œufs. Aujourd’hui, le gâteau est composé de deux parties réunies, mais dans l’Antiquité, il était unique : François Rabeleis mentionne déjà cette caractéristique. Son origine reste néanmoins peu connue.

Le cannolo sicilien

Le cannolo sicilien, en revanche, est certainement connu depuis des temps plus anciens. Cicéron le décrit comme un « tube farineux rempli d’un aliment très sucré ». Malgré tout, la recette actuelle est le fruit du travail des pâtissiers de Palerme, qui l’ont perfectionnée pour en faire une galette roulée frite, fourrée de ricotta et accompagnée de fruits confits, de chocolat et de cannelle.

Le baba

Le baba, en revanche, bien qu’il soit le symbole même de la confiserie napolitaine, a une origine polonaise. C’est probablement le roi Stanislas Leszczyński qui a inventé la recette, appelée babka ponczowa, perfectionnée ensuite par les chefs français. Ceux-là mêmes qui, servant dans les cuisines de l’aristocratie napolitaine, les « monsù », l’ont traduite dans la ville napolitaine qui l’a définitivement fait connaître au monde entier.

L’éclair

L’éclair, autre mignon à base de pâte à choux, doit sa recette originale au pâtissier Marie-Antoine Carême (1784-1833). En français, il signifie proprement « éclair » et a longtemps été si populaire que c’est devenu synonyme de pâtisserie au sens large.